En formation, mieux vaux viser juste dès le départ. La preuve par la chimie du cerveau ?
Notez cet article

Selon Serge Laroche, directeur du Laboratoire de neurobiologie de l’apprentissage, de la mémoire et de la communication à l’université Paris-Sud XI, Orsay, les souvenirs sont gravés dans la mémoire sous forme de combinaisons particulières, de modifications de synapses qui sont les jonctions entre les différents neurones.
Ces modifications doivent être consolidées, sinon le souvenir risque de disparaître. Ces mécanismes font intervenir toute la machinerie moléculaire des neurones.
La synapse est le principal pilier de la formation et du stockage des souvenirs.
NeuronesLe cerveau est composé de plusieurs centaines de milliards de neurones reliés entre eux et qui communiquent via un code véhiculé sous forme d’impulsions électriques. Il peut remodeler et reconfigurer en permanence ses propres circuits grâce à la plasticité des connexions entre les neurones.
L’hippocampe forme les souvenirs et les conserve durant quelques semaines avant de les transférer vers le cortex. Or, des recherches réalisées à l’Unité CNRS UMR 5293 de l’Institut des maladies neurodégénératives de Bordeaux par Édith Les­burguères et Bruno Bontempi montrent que le cortex et l’hippocampe collaborent dès les premières phases de la mémorisation. L’hippo­campe enverrait des signaux à une portion antérieure du cortex orbitofrontal, et y « marquerait » certains neurones afin d’établir des échanges d’information durables se traduisant par la fixation des souvenirs.

Cela peut paraître évident, « meilleure sera la première formation sur un sujet, meilleure sera sa mémorisation à long terme ». La chimie du cerveau semble plus précise : la formation à court terme prépare le chemin vers la mémorisation à long terme des informations. La logique nous impose donc de revoir notre affirmation : « La mémorisation à long terme est perturbée si la formation à court terme est inefficace. » On peut alors se demander si une mauvaise formation sur un sujet ne perturbe pas durablement sa mémorisation à long terme en brouillant durablement le message… En d’autres termes, mieux vaux viser juste dès le départ.

En savoir plus : Cerveau et psycho / Pour la science

 

Recevez notre newsletter

Retrouvez automatiquement toutes les actualités et innovations sur l'Ancrage Mémoriel®.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Recevez notre newsletter

Retrouvez automatiquement toutes les actualités et innovations sur l'Ancrage Mémoriel®.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Subscribe to our Newsletter

Receive the latest news and innovations in the field of Memory Anchoring®.

Votre inscription a bien été prise en compte !